Développement durable


Tous les saumons provenant d’Alaska sont sauvages et capturés dans le cadre d’une pêche durable.

Cette pêche est dite « durable » car elle peut se poursuivre à long terme sans compromettre l’écosystème environnant.

En Alaska, la pêche est gérée de manière à prévenir la surpêche, la dégradation des habitats et la pollution.  

L’Alaska est très éloigné des grandes sources industrielles de pollution. Cette distance, ainsi que les voies de circulation de l’air et de l’eau sur la planète, contribuent à faire des eaux de l’Alaska l’une des mers les plus propres du globe.

Pour garantir la durabilité à long terme de la pêche au saumon en Alaska, cette activité est gérée selon certaines règles.

Interdiction de la pêche dans certaines zones et à certaines périodes

Les stocks de saumon présentent des caractéristiques propres à chaque population qui remonte une rivière donnée pour la ponte.

Chaque « flux migratoire » de saumons dans une rivière donnée doit être compris, prévu et géré de manière individuelle, indépendamment des autres migrations de saumon dans cette même rivière ou les cours d’eau voisins.

Depuis que l’Alaska a accédé au statut d’État, le ministère de la pêche et de la chasse a constitué de vastes bases de données sur la migration des saumons.

Les scientifiques du ministère utilisent ces données, ainsi que les évaluations saisonnières du volume des migrations (nombre de poissons) afin de définir des objectifs d’échappement pour la pêche. Le terme « échappement » désigne le nombre annuel estimé de saumons géniteurs qui échappent à la capture dans une zone de pêche. Le respect de cet objectif d’échappement est la première priorité des gestionnaires de l’activité de pêche.

L’activité de pêche pourra être modulée en saison afin de s’adapter aux réalités de la migration, aux conditions météorologiques et à divers autres paramètres.

La pêche du saumon est gérée par l’État et les gestionnaires peuvent décider de l’ouvrir ou de la fermer en fonction du nombre de poissons migrateurs qui remontent vers le cours d’eau où ils sont nés. 

Restriction du nombre et de la taille des bateaux de pêche

Le nombre de bateaux de pêche est contrôlé et limité par un système de restriction des permis.

Certaines régions ont limité la taille des bateaux de pêche. Par exemple, une limite de 32 pieds a été fixée pour la pêche au saumon dans la baie de Bristol.

Restrictions relatives aux types d’engins de pêche

Les engins utilisés pour pêcher le saumon sont soumis à certaines restrictions, notamment en termes de taille, de conception et d’utilisation des différents types d’engins.

 

 

sont important pour le bien-être de vos animaux de compagnie

Nous espérons vous voir bientôt

Nous contacter

Grizzly Pet Products ApS
Groendalsvaenge 10
DK - 3460 Birkeroed
mail(at)grizzlypetproducts.eu